Ni début ni fin

Commencer parait impossible, terminer davantage encore, aussi lui a-t-il fallu s'armer de courage pour imaginer un édifice constructible, là où avec certitude il n'y a ni début ni fin. La jeunesse dans sa proverbiale insouciance aurait dû l'aider mais la sienne ne ressemblait pas à cela, elle était justement, soucieuse, tendue à l'extrême, l'enfance n'arrivait pas à relaxer cet être inachevé et peu pressé de grandir. En fait il était sceptique, l'école, l'Histoire et les lectures alimentaient à la fois son désenchantement et une étrange exaltation que l'on pourrait qualifier d'esthétique. L'actualité était sinistre, la réalité à ses yeux, pesante aupoint que toute son énergie nourrissait une rêverie insupportable, mais nécessaire, en somme il était distrait!

Ses dons d'observation lui jouaient des tours aussi devait-il toucher ce qui irrémédiablement allait fuir, la simple feuille tombée, les pages envolées, les seins abondants et troublants d'une jeune femme qu'il ne reverra jamais, mais dont il conservera le sourire. En résumé, on pourrait le définir, maniaque, accapareur d'outils moribonds, collectionneur de bouts de ficelle, adorateur d'insignifiants trésors que le simple fait de marcher tête baissée permet de ramasser. Né en ville, sans l'avoir désiré, comme beaucoup de ses semblables, il dut s'en accommoder, au point même d'aimer parait-il, Paris et sa banlieue durant de longues années. En partie grâce au Musée de l'Homme, lieu détonnant qui rassemblait pour le curieux : nature sauvage, déserts, toundra, brousse, glaces polaires et vies exotiques en conserve. Cet endroit unique, lui permettait l'accès à l'univers en un temps record, non que notre gaillard soit pressé mais il aimait déjà, avoir le monde à portée de main et manifestait peu de goût pour les voyages. Longtemps après, en 1984, il quitta à demi la ville pour le bocage où il installa son atelier. Celui-ci se greffe sur un chemin étroit (en boucles). A son arrivée quatre fermiers vieillissants y vivaient ; depuis, trois d'entre eux, ont abandonné le terrain!

Effrayé par le vide, il remplit l'atelier avec les restes de la Bataille, le comblant au point de rendre celui-ci inaccessible. Ce qui l'oblige à classer le désastre, à nommer l'accumulation, à trouver formes et mots à la transformation inéluctable et douloureuse de «La Gricole» sa compagne d'aujourd'hui.

(janvier 2000)

Daniel Nadaud , né à Paris le 6 .12 .1942

cdnadaud@free.fr

 

Sept vues de l'exposition " La Gricole & sa suite" à la SCOMAM avril/mai 2003

 

cliquez

detroit

 

ensemble

 

entrave

 

naufrage

 

fumée

rêve

 

C.V. raccourci Daniel Nadaud , né à Paris le 6 .12 .1942

"Expositions personnelles (sélection) De 1975 à 1989 - Paris, galerie Lucien Durand : sept expositions personnelles1988 - Besançon, Centre d'Art contemporain : «Eloge du précaire et autres blasons» 1990 - Musée de Laval, Chapelle St.Julien : «La tête des choses» 1991 - Paris, galerie Fanny Guillon Laffaille: «Boutures» Bruxelles, Le salon d'Art / Helsinki, Annantalo Art centre 1992 - Helsinki, Musée Arabia: «L'eau régale» Lille, galerie Epreuve d'artiste 1994 - Mulhouse, le quai, Musée des Beaux-Arts Fresnes, Maison d'Art contemporain Chailloux Paris, galerie Météo: «l'entrave» 1995 - Rouen, galerie des Beaux-Arts: «objets de piété» Lille, galerie Epreuve d'Artiste 1996 - Salon d'Art, Bruxelles ( la glacière) Centre d'Art contemporain du Luxembourg Belge: «La Gricole» grange du Faing-Jamoigne Montbéliard: «le 19», centre d'art et de plaisanterie 1997 - Arcueil, Esp J.Gonzalez: «La Gricole & les siens» 1999 - Château Gontier/Genêteil:"Tétralogie laborieuse" Paris, galerie Corinne Caminade: "Dessins en sept champs" Blois, Bibliothèque de l'abbé grégoire: "livres 1985-99" 2000 - Bruxelles, Le salon d'Art: "Ni début ni fin" Trans en Provence, galerie Remarque: "Addition" 2001 - Aubusson -ENAD installation : «Filature» et livres 2002 -Lille galerie E.A. "Suite pour trois berceuses" 2003 -Laval/Scomam «La Gricole & sa suite» 2003 - en juillet : Châteauroux, Collége M. Duchamp «Attention fragile» Expositions collectives (sélection) 1976 - A.R.C. «Boîtes» Musée d'art moderne , Paris 1984 - Musée des Arts décoratifs: «Sur invitation» 1985 - Musée du Luxembourg: «le style & le chaos» 1990 - Salzbourg, galerie Académia: «XX century, sculptures from Arp to Zadkine» 1992 - Centre Georges Pompidou: «objets d'artistes» (Société des Amis du musée national d'Art moderne) 1993 -Limoges; musée Adrien Dubouché : «suite pour Adrien» 1994 - Paris, musée de la poste: «Plis d'excellence» 1996 - Paris, Bibliothèque Nationale: «En filigrane» 1997 - Strasbourg, C.E.A.A.C.: «FRAC Alsace cinq ans d'acquisitions» (l'eau régale 1) 1998 - C.A.C. Maison Chailloux, Fresnes : «carnets» 1999 - Paris, passage de Retz / CRAFT : "Présence de l'objet" Lille, galerie E.A. "De là à là" (objets et livres) Bibliographie (sélection) 1987 - Alain Nadaud : «perspectives instables» entretien (303 n° XV) 1988 - Jean Baptiste Para: «Eloge du précaire et autres blasons» C.A.C. Besançon, & revue Europe n° 702 1994 - Jean Claude Silbermann: « Le nid du nadaud » / Patricia Brignone: «Portrait en forme de questionnaire à l'adresse de D.N.» (cat. musée des Bx-Arts de Mulhouse 1995 - Pierre Giquel (Art press n°199 ) Claude Minière: «L'art en France» (N.E.F. ) 1998 - Pierre Giquel: «Les campagnes de D. N.(303 n° LVI) 2000 - Frédéric valabrègue:"Maison mère" (troupeau) cat. Art Grandeur Nature 2000 Editions 1990 - monographie: Bernard Noël, Charles Schaettel (éd.Ubacs / Rennes) 1991 - monographie: Leena Rantanen «Löytöretkellä» (éd.Tammi / Helsinki, texte en langue finnoise ) 1991 - Frédéric Valabrègue: «L'eau régale» (éd. Association des amis de la vulve de la truie) 1992 - Gilbert Lascault: «Catalogue des armes & instruments de la Manufacture D.N.» fascicule 1 1995 - fascicule 2 ( éd. E.A. Alain Buyse / Lille ) 1996 - Pierre Giquel «La Gricole» (Sixtus éditions) 1997 - «La Gricole & les siens» enrichis d'un texte de Luis Perez-Oramas (Sixtus éditions) 1999 - "Tétralogie laborieuse" chapelle du Genêteil 2002 - «G. Lascault & D.N. sonnent chez A. Buyse» E.A. 22 Vidéo 1996 / «Au travail...» film (6 mn 10) de Rafi Toumayan (production: Catherine Terzieff, TF5 & CNDP) 2000 / Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain: "Daniel Nadaud" (film Imago 13 mn) www.imagoartvideo.com